Objectifs et Réalisations

L'action fondamentale de la Fondation humaniste du Québec est de promouvoir le développement de la pensée critique et la diffusion des valeurs humanistes au Québec. À cette fin, la Fondation à initié et parrainé nombre de projets.

Un des projets les plus structurants fut l'acquisition d'un immeuble afin d'y loger le Centre humaniste du Québec. Le centre humaniste accueille et parraine des OBNL dont la mission est compatible avec celle de la Fondation. Ainsi, près d'une centaine d'activités par année y sont présentées et le taux d'occupation est en croissance. Le concept d'un centre humaniste au service de la communauté des non-croyants n'est pas nouveau. La Fondation s'est inspirée du Humanist Center que le Institute of Humanist Studies a établi en 2005 dans un immeuble élégant au centre d'Albany, capitale de l'État de New York et d'autres Fondations comme la Freedom from Religion Foundation (FFRF) basée à Madison au Wisconsin, la James Randi Educationnal Foundation (JREF) de Fort Lauderdale en Floride et bien sur, le puissant Council for Secular Humanism (CSH) et ses nombreuses filiales.

Outre le centre humaniste, la Fondation aide financièrement ou par la logistique des organismes alignés avec sa mission, notamment:

  • les Sceptiques du Québec
  • Info-secte
  • Association humaniste du Québec (AHQ)
  • la Nuit de la Philo
  • le Mouvement laïque québécois
  • l'Association Québécoise pour le Droit de Mourir dans la Dignité (AQDMD)
  • des troupes de théâtre et des musiciens
  • etc.

Le Fondation a aussi créé le Prix Humaniste qui décerne chaque année une bourse de $5000 à une personne ou un organisme qui s'est illustré au Québec conformément aux objectifs de la Fondation. Ainsi, en 2013, l'AQDMD recevait le Prix Humaniste. En 2014, ce fut Djemila Benhabib qui en fut la récipiendaire. Une conférence de presse est organisée lors de la remise du prix.

La Fondation s'est dernièrement associéa aux éditions Lambda afin d'aider à la publication d'ouvrages reliés à l'humanisme.

Finalement, la Fondation a organisé la venue au Québec d'Yves Sirois, chercheur au CERN, afin de donner une conférence intitulée "Du boson de Higgs au big bang".